Une approche participative au cœur de l’initiative.

C’est entouré d’acteurs associatifs du développement local de Mahres et de représentants nationaux d’ONG internationales telles que l’OIM, le PNUD, Mercy Corps ou encore la GIZ que le Délégué spécial de Mahres, le Ministère des affaires sociales, le Président de l’Association Younga Solidaire et Expertise France ont choisi d’officialiser le lancement opérationnel de l’initiative 4M, le 15 décembre 2017, à la délégation de Mahres.
Les allocutions d’ouverture ont mis en perspective l’enjeu national d’une meilleure intégration de la diaspora tunisienne dans le développement local de leur territoire d’origine. Elles ont également souligné l’engagement de chacun des partenaires à contribuer au succès de cette initiative pilote, comme le Délégué spécial de Mahres, M. Achour Dhiaeddine, qui a déclaré : « nous soutenons pleinement ce projet, pour les valeurs qu’il véhicule, mais aussi pour son approche pragmatique » .
Lors des présentations qui ont suivi, Mme Ahlem Hammami du ministère des Affaires sociales a exposé la Stratégie nationale migratoire, en particulier l’axe relatif à la « contribution de la diaspora tunisienne au développement socioéconomique aux niveaux local, régional et national » . L’association française GRDR-Migration, Citoyenneté, Développement et l’association franco-tunisienne Younga Solidaire ont quant à eux présenté les activités de l’initiative 4M ainsi que la composition du « Comité de suivi local », notamment en charge de la bonne gouvernance et du suivi des actions du projet.
Lors des débats, les participants ont manifesté leur grand intérêt pour l’initiative ainsi que leur volonté d’y participer. Parmi eux, M. Fethi REKIK, enseignant-chercheur à l’Université de Sfax (ECUMUS) a proposé son appui « dans plusieurs domaines de recherche, par exemple, dans l’identification et l’analyse du profil des migrations sur le territoire de Mahres » .

lancement opérationnel