Démarrage de 85 projets de réinsertion.

Le lancement officiel du projet pilote, dans chacun des 4 gouvernorats ciblés, en présence des partenaires tunisiens et européens, marque le début de la phase de démarrage opérationnel des projets portés par les bénéficiaires du projet pilote. Il fait suite à une première phase qui s’est étalée sur 6 mois consacrés à la contractualisation avec les opérateurs de suivi, l’identification des bénéficiaires, les premières actions de formation, l’accompagnement des migrants de retour dans la formulation de leur projet de réinsertion économique (bilans de compétences, études de marché et plans d’affaires).

des projets de réinsertion des migrants de retour est lancée
Lancement officiel à Tunis, le 4 mai 2018. Gauche à droite : Mme Hadhémi Ben Harrath, secrétaire générale du gouvernorat de Tunis, l’ambassadeur de Suisse, Mme Rita Adam, l’ambassadeur de France, M. Olivier Poivre d’Arvor, M. AbdelKader Mhedhbi directeur général de la DGCIM, une représentante de la GIZ et Mme Nassima Clerin, cheffe de projet Lemma.

Deux projets collectifs ont particulièrement retenu l’attention : la construction d’un éco-village dans la forêt de Ain Drahem, à des fins d’exploitation touristique, et la réalisation d’une zone de loisirs pour les familles dans le parc « Tayara » d’El Mourouj, rendue possible par les autorités locales.

des projets de réinsertion des migrants de retour est lancée

A l’issue du Comité de sélection des projets à Tunis, 10 des 13 migrants porteurs du projet collectif « Tayara ». Tunis