Offrir un accompagnement adapté aux porteurs de projet de la diaspora tunisienne

Le projet DÂAM a été conçu et déployé par les associations ACIM et CAWTAR, soutenu par le Projet Lemma (financé par l’Union européenne). Il vise à répondre aux besoins d’accompagnement individualisé et de proximité des porteurs de projet entrepreneurial des Tunisiens résident à l’étranger. C’est à l’issue d’un focus group, réalisé en mars 2018 à Tunis, auquel ont participé des représentants des institutions d’appui à l’investissement en Tunisie, d’associations et de tunisiens résidents à l’étranger, qu’un parcours de formation de coach-accompagnateurs a été défini et mis en œuvre. Ce parcours distingue 9 modules et concerne 15 spécialistes de l’accompagnement de projet d’entreprenariat.

Hédi Bchir, chef de projet, coordination des activités CAWTAR en Tunisie
Hédi Bchir, chef de projet, coordination des activités CAWTAR en Tunisie.

Le parcours de formation a démarré en avril 2018 et s’est achevé fin août 2018. Pourriez-vous nous le présenter ?

Le parcours concerne des spécialistes de l’accompagnement, issus de la société civile et des institutions publiques d’appui à l’investissement et à l’entreprenariat tunisiennes. Notre objectif est de renforcer les capacités de ces organisations par la formation d’un premier pool de 15 coach-accompagnateurs de référence. La formation a distingué des thématiques techniques, telles que l’accès au financement et le cadre législatif de l’investissement (conférence) et le management du changement, mais surtout des modules sur la communication interpersonnelle, la dynamique de réseau, l’intelligence collective, l’approche multiculturelle… il s’agissait, pour nous, de former les participants à une nouvelle posture professionnelle : celle du coach. Les coach-accompagnateurs formés s’appuieront dorénavant sur leurs nouvelles capacités pour offrir aux jeunes entrepreneurs de la diaspora un accompagnement personnalisé, les aider à développer leurs aptitudes et à atteindre leurs objectifs.

Le parcours est-il sanctionné par une attestation qui accréditerait leurs compétences en matière d’accompagnement et de coaching ?

Oui, une cérémonie de clôture avec remise de diplôme sera organisée en octobre 2018.

Projet DÂAM
Coach-accompagnateurs et Dominique Chalencon, formateur. Session du 18 juillet 2018.

La dimension régionale et locale a-t-elle été prise en compte dans le projet DÂAM ?

Elle a constitué un point essentiel. Cette dimension est présente dans la sélection des participants (notamment issus d’institutions publiques en région) et dans le cadre d’un road-show, organisé cet été sur quatre villes : Tunis, Mahdia, Djerba et Sousse, en collaboration avec l’association Allobledi, la Conect et l’Office des Tunisiens à l’étranger. Ce road-show nous a permis d’aller à la rencontre des Tunisiens résident à l’étranger, d’écouter leurs attentes, de leur présenter nos coachs et de leur fournir des conseils sur le climat des affaires, les secteurs porteurs en Tunisie, les questions de législation et de fiscalité et les orienter dans leur parcours de création d’entreprise. Nous souhaiterions développer davantage cette approche locale, pour créer une véritable dynamique par la mise en réseau des coachs formés.

Ce projet est pilote, comptez-vous lui donner une suite ?

En raison de sa dimension novatrice, il n’a pas été simple de mobiliser les institutions publiques sur la question de l’entreprenariat en Tunisie de la diaspora. Mais, les résultats sont très positifs et nous comptons renforcer DÂAM à travers trois grandes actions. Tout d’abord, exporter cette expérience tunisienne réussie au Maroc, en y réalisant le parcours de formation DÂAM à travers le projet ESAM2 (financé par l’Agence Française de Développement) qui vise à renforcer les capacités des structures d’accompagnement en Tunisie et au Maroc. Ensuite, nous envisageons de bâtir d’autres parcours de formation, constitués de modules à la carte et qui couvriraient des champs d’action importants tels que l’économie sociale et solidaire et l’entreprenariat féminin. Enfin, nous souhaiterions développer une plateforme digitale, en partenariat avec le réseau SIEMed qui comprendrait, bien entendu, une base des experts accrédités, des informations utiles aux porteurs de projets de la diaspora, mais qui favoriserait également, la mise en réseau des coachs et des porteurs de projets afin qu’ils puissent échanger, partager des informations et des expériences, avancer ensemble.

Projet DÂAM - Lemma Invest

 

Projet DÂAM
Télécharger la plaquette du projet DÂAM

 

 

 

ACIM : www.entreprendre-mediterranee.com

CAWTAR : www.cawtar.org