Mieux connaître les Tunisiens du monde afin de renforcer les liens et de les impliquer davantage dans le développement du pays

 

 « Talents à l’étranger : Une revue des émigrés tunisiens » une étude stratégique et inédite sur les émigrés tunisiens dans les pays de l’OCDE, réalisée par l’OCDE en partenariat avec le projet Lemma financé par l’Union européenne et présentée aux médias tunisiens le 17 décembre 2018, à Tunis.

Près de 100 responsables issus des institutions partenaires du projet Lemma ont assisté à cet évènement, dédié à une meilleure connaissance de la diaspora tunisienne. Plus de 15 médias nationaux tunisiens ont également répondu présents pour couvrir l’évènement.

L’ouverture officielle a été honorée de la participation de M. Mohamed Trabelsi, Ministre des Affaires sociales, S.E Monsieur Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie et S.E Monsieur Riccardo Mosca, Conseiller politique auprès de la Délégation de l’Union européenne.

conférence de presse dédiée l'étude des émigrés tunisiensconférence de presse dédiée l'étude des émigrés tunisiens

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étude fournit la première cartographie de la diaspora tunisienne dans les pays de l’OCDE. En dressant un portrait des émigrés tunisiens dans les pays de l’OCDE. Elle renforce ainsi les connaissances sur cette communauté et contribue à consolider la pertinence des politiques déployées par l’État tunisien à l’intention de ses ressortissants à l’étranger.

« Cette étude est un apport significatif pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale migratoire de la Tunisie. » M. Mohamed Trabelsi, Ministre des Affaires sociales

La revue met en exergue une forte dynamique migratoire. D’un côté, près d’un tiers des adultes en Tunisie exprime un désir d’émigrer, et ce taux s’élève à près de 50% parmi les jeunes Tunisiens, soit le plus élevé de la région d’Afrique du Nord. De l’autre côté, la migration de retour concernait environ 60 000 Tunisiens en 2014.

M. Mohamed Trabelsi, Ministre des Affaires sociales
M. Mohamed Trabelsi, Ministre des Affaires sociales. 17-12-2018.

A travers ses graphiques, ses chiffres et leur analyse, la revue relate l’histoire de la migration tunisienne vers les pays de l’OCDE. Elle permet, comme le souligne Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie « de mieux comprendre le phénomène de la migration, ses origines historiques et la situation actuelle ».

Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie
Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie. 17/12/2018

La communauté tunisienne à l’étranger, grandissante, hétérogène et dynamique représente une ressource majeure pour l’économie tunisienne. Mobiliser ses compétences et ses talents constitue un véritable défi pour le développement de la Tunisie.  « 630 000 émigrés tunisiens résident dans les pays de l’OCDE, mais également près de 500 000 enfants nés de parents tunisiens. On voit bien le potentiel économique, social et culturel pour le pays. » déclare Jean Christophe Dumont, Chef de la division des migrations internationales à l’OCDE

Jean Christophe Dumont, Chef de la division des migrations internationales, OCDE
Jean Christophe Dumont, Chef de la division des migrations internationales, OCDE. 17/12/2018

L’évènement de restitution de la revue a également été l’occasion pour S.E Monsieur Riccardo Mosca, Conseiller politique auprès de la Délégation de l’Union Européenne en Tunisie, de remercier tous les partenaires tunisiens et internationaux présents, notamment l’OCDE pour cette revue « qui permettra de nourrir le travail de tous les acteurs de la migration en Tunisie ».  M. Mosca a également souligné le travail important réalisé par le projet Lemma et celui de ProGreS Migration, financés par l’Union européenne en appui à la mise en œuvre de la Stratégie nationale migratoire de la Tunisie.

Riccardo Mosca, Conseiller Politique, Délégation de l’Union Européenne
Riccardo Mosca, Conseiller Politique, Délégation de l’Union Européenne

 

« Talents à l’étranger : Une revue des émigrés tunisiens » a été réalisée par l’OCDE en partenariat avec le projet Lemma financé par l’Union européenne, projet qui soutient le partenariat pour la mobilité signé en 2014 entre la Tunisie et 10 pays européens.