La Composante 1 du projet Lemma vise à renforcer les capacités de ses partenaires tunisiens dont principalement, l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI), l’Agence technique de coopération internationale (ATCT) et le Bureau de l’émigration et de la main d’œuvre étrangère (BEMOE/ Ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi), à gérer la migration de travail et la mobilité professionnelle à travers une coopération accrue avec leurs partenaires européens.

Cette composante aborde la migration de travail et la mobilité professionnelle selon une approche de migration circulaire. Elle envisage ainsi, le lien migration/ travail comme un processus qui démarre en Tunisie par une formation ou une expérience adaptées au marché tunisien et valorisables à l’étranger. Après une expérience de travail à l’international, les compétences tunisiennes seront renforcées et auront acquis une employabilité accrue sur les marchés européens et tunisiens. Deux axes de travail orientent les activités de la composante 1 :

Renforcer l’offre de services à la mobilité l’internationale. L’objectif est d’offrir des services adaptés et unifiés aux candidats à la migration tout en apportant des réponses personnalisées aux besoins des entreprises, à travers 4 actions ciblées :

  • Structurer et consolider l’offre de services à la mobilité internationale tunisienne.
  • Renforcer les capacités des équipes de l’ATCT et de l’ANETI, spécialisées en matière de mobilité internationale, y compris à l’étranger.
  • Mettre en œuvre l’offre de services coordonnée à la mobilité à l’international.
  • Renforcer les partenaires tunisiens à promouvoir la migration de travail et la mobilité professionnelle selon les voies légales.

 Favoriser l’adéquation entre les politiques migratoires, de formation et d’emploi, à travers deux actions concrètes :

  • Encourager des initiatives ciblées en lien avec les États membres
  • Améliorer le système d’information dans une logique intégrée. Il s’agira de mobiliser une expertise court terme chargée d’analyser les fonctionnalités du système d’information du BEMOE afin de définir des besoins fonctionnels en adéquation avec les services à rendre.

L’ensemble de ces activités permettent de structurer l’offre de service à la mobilité internationale, de promouvoir la migration légale et d’encourager des initiatives ciblées en lien avec les États membres, pour trouver l’équilibre entre politiques migratoire, de travail et de formation tout en favorisant la gouvernance interministérielle de la migration de travail.