Contexte

Le projet Lemma s’inscrit dans le cadre des partenariats pour la mobilité qui constituent un cadre flexible, juridiquement non contraignant, pour la bonne gestion de la circulation des personnes entre l’UE et un pays tiers. Ils s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’approche globale des migrations développée par l’UE au cours de ces dernières années (IP/11/1369 et MEMO/11/800).

En savoir plus sur l’Approche globale de la question des migrations et de la mobilité

Le partenariat de mobilité UE-Tunisie

Le partenariat pour la mobilité avec la Tunisie est le deuxième avec un pays du pourtour méditerranéen, suite à la signature d’un tel partenariat avec le Maroc en juin 2013. Il vient s’ajouter à ceux conclus avec la République de Moldavie et le Cap-Vert en 2008, avec la Géorgie en 2009, avec l’Arménie en 2011 et avec l’Azerbaïdjan en 2013.
l’UE et la Tunisie ont initié un Dialogue sur la migration, la mobilité et la sécurité en octobre 2011. Les négociations sur la Déclaration politique du partenariat de mobilité ont été finalisées le 13 novembre 2013. Le partenariat de mobilité a été signé entre l’UE, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, la Pologne, le Portugal, la Suède et le Royaume-Uni et la Tunisie le 3 mars 2014.

Lire le Communiqué de presse.

Le partenariat dans le cadre de Lemma

Le projet Lemma repose sur l’expertise publique européenne des États membres du consortium. Cette approche permet de mutualiser les ressources et les expertises pour offrir une coopération entre pairs, c’est-à-dire entre administrations publiques européennes et tunisiennes.

En Tunisie, les bénéficiaires et acteurs du projet sont :


Le Bureau de l’émigration et de la main d’œuvre étrangère au ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale (MDICI),

Deux organisations de la société civile sont membres du Comité de pilotage de Lemma :


Six Etats Membres de l’UE sont partenaires du projet Lemma, à travers leurs agences de développement, leurs ministères, ou des opérateurs techniques :

En Belgique :

En France :

 

En Italie :

Au Portugal :

En Pologne : 

En Suède :

Les Organisations de la société civile promouvant l’investissement des porteurs de projet issus de la diaspora et celles impliquées dans la réinsertion des personnes revenant au pays sont aussi associées au projet.

Au-delà des partenaires directement impliqués dans l’action, Lemma travaille avec tous les acteurs locaux et internationaux de la migration en Tunisie, de façon à assurer des synergies et complémentarités entre les programmes existants. L’équipe Lemma participe notamment au groupe de travail sur la migration animé par la Coopération suisse et la Délégation de l’Union européenne en Tunisie.