Fournir un environnement favorable à la réinsertion, de manière à permettre l’accomplissement des individus et leur participation au développement du pays constitue un des objectifs essentiels de la Feuille de route nationale. Elle vise également à concrétiser la volonté d’organiser les flux migratoires dans un cadre fondé sur le droit, conformément aux principes de la Stratégie nationale migratoire.

La réalisation de la feuille de route s’appuie sur des ateliers thématiques. La société civile participe aux débats tandis que la séquence d’écriture de la Feuille de route, est réservée aux partenaires tunisiens du projet Lemma et aux représentants des administrations concernées.

Les ateliers sont animés par l’experte long terme du projet, appuyée par une expertise privée moyen terme afin de favoriser la concertation entre les acteurs amenés à dégager des lignes stratégiques cohérentes, avec des implications concrètes. Des experts européens enrichiront ces ateliers par leur connaissance de bonnes pratiques présentant de l’intérêt pour les autorités tunisiennes.